Le maraîcher

35 ans, père de deux enfants, j’ai travaillé pendant 10 ans dans la communication avant d’entamer un virage vers le maraîchage. Un déclic progressif qui est venu des questions qu’on se pose concernant ses enfants, quand on devient parent. Après une année de formation, j’ai été en stage chez deux maraîchers qui lancaient justement leur nouvelle formule de vente en « Agriculture soutenue par la communauté » (CSA). C’est à leur côté que j’ai découvert la dimension sociale de l’agriculture et le maraîchage sur sol vivant. J’ai ensuite monté mon propre projet à mi-temps sur un petit terrain de 10 ares (parce que j’aime apprendre par « essai/erreur » !) et après un passage comme formateur en maraîchage bio au CRABE asbl, j’ai su qu’il était temps de consacrer toute mon énergie à un projet de maraîchage en CSA. Pourquoi ? D’abord pour me sentir heureux ! Et pour ça, rien de tel que consacrer son temps à une activité qui a du sens pour soi-même. Ensuite par conviction : je veux participer au développement d’un circuit court innovant, basé sur la transparence et la solidarité, qui permet à des néo-paysans comme moi de se lancer sans crainte dans l’agriculture ! Et enfin, et ce n’est pas rien : produire des légumes de grande qualité pour nourrir sainement sa famille !